top of page
Rechercher
  • Admin

"Sonia Sognare" - Italie, Naples.


Dans l’oeil de mon objectif :

Prénom : Ida

Âge : 35 ans

Ville : Naples

Profession : Chauffeur de taxi

 

17 août 2018, aéroport de Naples - Capodichino. Il y a beaucoup de touristes en cette période et la file d’attente pour avoir un taxi est longue. La chaleur, la fatigue, le bruit rendent les usagers irritables et on entend des insultes dans des langues différentes pour une valise qui percute un mollet ou pour une perte de patience parce qu’un bambin n’avance pas assez vite.


J’ai quitté Naples avec mes parents à l’âge de 6 ans. Je viens rendre visite à ma famille toujours bien présente et implantée dans la vie napolitaine.

Je m’isole de ce brouhaha en mettant mes écouteurs « Cosas de la vida ».

Un couple est devant moi avant mon tour mais je remarque que le 3ème taxi est une Traction rutilante des années 50. Intriguée, je cède ma place à un genre de business man américain qui trépigne d’impatience afin de m’offrir un trajet insolite dans ce véhicule historique. Insolite est bien le mot…

Ciao bella ! m’interpelle la conductrice dans une petite robe rayée, coiffure en coque et regard qui en dit long sur son tempérament. Je lui dis que je vais rue « Caio Dulio ».

Andiamo bella ! Elle démarre en faisant craquer le vieil embrayage.

Le moteur fait un bruit assourdissant mais nous arrivons à discuter et même sympathiser entre deux ou trois « va fanculo ! » adressés à des véhicules, ou des piétons en détresse dans la circulation napolitaine


En l’espace de 15 minutes nous arrivons à destination mais j’ai déjà appris qu’elle élevait seule ses trois filles et ne veut plus d’homme à demeure depuis qu’elle a réussi à reprendre sa liberté d’un mari maffieux, étouffant et trop dominant.

Ida est une femme attachante, ouverte comme un livre ce qui lui vaut quelques blessures au cœur et à l’âme. Durant tout mon séjour je n’ai fait appel qu’à ses services pour tous mes déplacements. Nous avons mangé souvent ensemble et pris quelques Limoncello après ses journées de travail.


Elle a accepté de poser devant mon objectif à la condition que l’on voit son unique bien de valeur, son taxi.


 

Ce qu’elle m’a apporté :

Ida De Rosa m’a touché par sa ténacité dans

le travail et dans sa vie afin de rester fidèle à

ses envies et ses valeurs, quoi qu’il en coûte.




A suivre.....



29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page